Accord ALISFA signé ! Nouvelles classifications + Rémunérations en hausse

Publié le 13/01/2023

Dans la convention collective nationale des acteurs du lien social et familial (Alisfa), la CFDT a signé un accord important qui permet d'envisager pour les 81 000 salarié·e·s de cette branche professionnelle de véritables progrès vers plus d'équité et une meilleure reconnaissance pour les salarié·e·s.

Après décision du conseil fédéral de décembre, la CFDT a apposé sa signature sur l'avenant 10-22 concernant les classifications et les rémunérations.

À l’ouverture des négociations, la CFDT santé-sociaux avait plusieurs objectifs :

  • Aboutir à des classifications et des rémunérations lisibles et qui reconnaissent la juste valeur du travail des professionnels ;
  • Supprimer le revenu minimum de branche (RMB) et de fait les emplois repères en-dessous du Smic ;
  • Reconnaître l’ancienneté.

 

alisfa ver4

Tract ALISFA classifications rémunérations 

 

 Des classifications des métiers au plus près de la réalité, des rémunérations revues à la hausse.

La CFDT santé-sociaux revendique plus d’équité et de reconnaissance pour les salariés de la branche Alisfa. C’est dans ce sens qu’aujourd’hui nous sommes la seule organisation syndicale à avoir signé cet accord.

Sur l'EXTRANET...
Pour aller plus loin (réservé aux adhérent·e·s)
Lien à suivre :      CCN ALISFA : Av. 10-22     

Courrier paritaire faisant suite à la signature :       ALISFA : Lettre d'information sur la signature de l'Av. 10-22     

 

La signature de cet accord permet aujourd’hui aux salariés de la branche Alisfa d’avoir un texte qui reconnaît les métiers par la mise en place de grilles d’évaluation paritaires qui valorisent les compétences, la formation professionnelle ainsi que l’ancienneté dans la branche. 

Nous ne remercions pas la FNAS FO qui, par son opposition, a montré son désintérêt pour les salariés de la branche et a balayé du revers de la main les avancées suivantes : 

  • Des revalorisations salariales au-dessus du Smic
  • Un système de progression de la rémunération
  • Un système de classification plus équitable pour les salarié·es.
  • La création d’un chapitre permettant la reconnaissance du statut d’assistant.e maternel.le

 

Représentativité de la branche
Capture d’écran 2023-01-13 à 16.43.44

 


Correction du 16 janvier 13h :
Le nombre de salarié·e·s est de 81 000 salari·é·s et non pas 200 000 comme indiqué en première écriture.